Forum RPG sur les vampires
 

Partagez | 
 

 Un espoir en régression. (9 Janvier 1870)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chasseur de Vampire
avatar




Messages : 363
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Relations avec d'autres joueurs:

MessageSujet: Un espoir en régression. (9 Janvier 1870)   Lun 11 Juil - 15:19

Prise d'une soudaine passion pour les remèdes, Catherine Ivanova errait dans la boutique apothicaire avec un doute sur l'utilité des produit qui ne l'empêchait pourtant pas de les examiner et de demander davantage d'informations au maître des lieux. De l'ail pendait à l'entrée de la boutique, et cela fit presque rire la jeune femme qui se dit que ce genre de choses se trouvait tout aussi bien dans les petites boutiques d'alimentation. Néanmoins, elle eût souvent entendu de nombreux avantages sur cela. Quoiqu'il en soit, Catherine ne s'intéressait pas aux aliments faisant fuir les vampires mais bien les remèdes qui pouvaient empêcher la transformation. Si ses recherches étaient nombreuses, la probabilité de trouvailles et même d'existence de ces remèdes était très faible. D'ailleurs, d'après le professeur Van Hellsing, toutes les défenses contre les vampires devenaient désormais inutiles à cause de l'apparition de nouvelles bêtes sanguinaires. Mais ce n'était qu'une supposition. Néanmoins, quoi d'autre aurait pu rendre les vampires aussi résistants ? Y avait-il d'autres méthodes de défense ? Catherine désespérait de jour en jour, emplie d'un désir considérable de se débarrasser de ces monstres mais ne possédant rien pour lutter. Van Hellsing avait parlé de leur offrir un sacrifice afin de les garder suffisamment longtemps occupés jusqu'à l'arrivée du soleil qui les brûlerait. La simple idée d'un sacrifice faisait préférer à la jeune femme l'autre solution : le pieu dans le coeur, bien qu'elle ne tint à aucune personne dans ce village. Si le fait de faire du mal à ses semblables ne la répugnait point, celui de les livrer en sacrifice lui donnait une image faible et lâche du responsable. Faisant glisser sa longue robe sur le parquet de la boutique, Catherine rêvait à brûler ces monstres et les réduire en cendres pour de bon. L'idée d'en avoir de plus en plus dans le village et peut-être encore ailleurs lui donnait presque envie de laisser tomber. Ses longs cheveux blonds tombèrent en cascade le long de son dos lorsqu'elle les releva pour les repousser en arrière. Ils ne tardèrent pas à revenir devant cacher son visage en partie et la jeune femme était presque méconnaissable. Elle poussa un soupir en s'agenouillant sur le sol pour observer sans vraiment observer les soi-disant remèdes contre les morsures de vampires.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar




Messages : 11
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Un espoir en régression. (9 Janvier 1870)   Mer 13 Juil - 11:52

[hj : Hey ! Pour pas te laisser toute seule, je vais intervenir ^^ ça te vas une rencontre avec l'un des pire humains qui soit ? Notre cher Dr Jekill ?]

Intervention MJ - Rencontre avec Jekill/Hyde


L'apothicaire, qui avait observé la jeune femme depuis son entrée dans son magasin s'approcha discrètement d'elle. Le Dr Jekill, qui était un homme plutôt timide, contrairement à son alter ego, hésita un moment avant de lui adresser la parole, il tournait en rond derrière son comptoir, répondant difficilement aux questions qu'elle lui posait.
* Allez qu'est-ce que tu attend Chiken Jekill ! Ca se voit qu'elle te plais la minette ! Et je te comprend mon vieux, qu'est-ce qu'elle est B... *
* Tais-toi Hyde ! Laisse moi tranquille une fois pour toute, j'irais lui parler quand je le sentirais *
* Pfff fait comme tu le sens, de toute façon à ma prochaine tournée de maison pour les vampires j'irais faire un petit tour chez elle, et avant de l’emmener à ses majestés ... Je me ferais plaisir ! *
Jekill plaqua ses mains sur ses oreilles, ce qui se révéla complètement inutile vu que la voix venait de l'intérieur de son corps. Prenant son courage à deux mains, il s'approcha de la jeune femme qui semblait chercher un remède contre les vampires.
Hyde riait plein poumons à l'intérieur de sa tête, apparemment l'idée d'un remède contre les vampires était très amusante pour lui. Comme il les côtoyais souvent pour ses " affaires " il les connaissait bien. Jekill ne pouvait plus rien dire, c'était une chance qu'il lui laisse prendre le contrôle de temps en temps pour gérer la boutique le plus souvent. Boutique qui servait d'ailleurs de couverture à ses affaires pas très clair. L
La jeune femme était à un mètre de lui maintenant. Jekill déglutit, puis bégaya difficilement un
"Je peut vous aider ?" pas très convaincant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chasseur de Vampire
avatar




Messages : 363
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Relations avec d'autres joueurs:

MessageSujet: Re: Un espoir en régression. (9 Janvier 1870)   Mer 13 Juil - 14:53

[ Wouaw, quelle belle rencontre pour un premier RP ! d: ]

Catherine sortit du fond de la plus basse étagère un flacon essentiellement composé de plantes, mais dont l'efficacité n'était même pas promise. Il n'était d'ailleurs marqué rien d'autre que les ingrédients, et la jeune femme se demandait à quoi il pouvait bien servir. En elle commençaient à naître des doutes sur les produits de la boutique, bien qu'un de ces remèdes avait marché contre une de ses nombreuses toux il y a déjà quelques années de là. Elle ne savait plus quoi penser de tout cela. D'ailleurs, elle se sentit ridicule, accroupie sur le sol comme ça tandis que l'étrange bonhomme gérant la boutique l'observait tout en tournant en rond derrière son comptoir. Il finit par s'approcher d'elle avec une hésitation flagrante. Que penser de lui ? Catherine le trouvait singulier et ne savait pas si elle devait se méfier ou avoir pitié de ce personnage timide comme elle n'en a jamais vu.
Elle faillit lui demander plus de renseignement sur le produit qu'elle avait en main. Ses lèvres s’entrouvrirent mais aucun son n'en sortit. Elle hésita un moment mais finit par jouer celle qui n'avait aucune hésitation, bien qu'elle se doutât que l'homme ait remarqué son doute.

- Non merci, gratifia-t-elle d'un sourire, je vais juste prendre ça.

Elle montra le flacon qu'elle trouva, et ne put cacher un froncement de sourcils, bien curieuse de savoir ce que ce genre de produit insignifiant venait faire dans un apothicaire. Les produits soi-disant remèdes contre les vampires étaient-ils uniquement une source d'espoir aux habitants inutile ?
La jeune femme releva la tête vers le vendeur, son froncement de sourcil disparu et son air grave habituel ayant repris le dessus, montrant une Catherine froide et insensible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar




Messages : 11
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Un espoir en régression. (9 Janvier 1870)   Mar 19 Juil - 15:11

[hj : C'est très cours, mais j'était en manque d'imagination ><]

Jekill ne se sentait pas à son aise, loin de là. Il ne savait plus trop comment gérer cette situation, et les rires de Hyde qui raisonnait toujours dans sa tête ne l’aidaient pas à se concentrer. Il tenta un sourire, mais cela se révéla une grimace. Honteux, il arracha presque le flacon des mains de la jeune femme, et tout en lisant l’étiquettes, tapa le prix à la machine.

« Cela vous fe-fe-fera, cinq Forint s’il-s’il-s’il vous plaît. » articula-t-il difficilement une ois qu’il avait retrouvé le prix du flacon.
Hyde grondait dans sa tête, il en avait marre, il s’ennuyait. Il voulait prendre le contrôle, et pas que ça au vue des pensées qu’il exprimait en cet instant dans le crâne du pauvre Jekill.
Une fois que la transaction sera fini, il fermera la boutique, et il laisserait l’Autre prendre le contrôle, il n’en pouvait plus, il était fatigué. Ses yeux se fermaient tout seul.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chasseur de Vampire
avatar




Messages : 363
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Relations avec d'autres joueurs:

MessageSujet: Re: Un espoir en régression. (9 Janvier 1870)   Mar 19 Juil - 15:47

[T'en fais pas, c'est déjà super sympa de répondre, et puis il faut dire que mon message n'est pas très inspirant...]

Catherine remarqua le sourire presque tordu du bonhomme et ne comprit pas si elle en était la cause ou si cela faisait simplement partie de la manière d'être de ce dernier. Elle esquissa un sourire timide, tentant la politesse, au cas où la grimace de l'apothicaire serait en fait un sourire. Il lui arracha presque le flacon des mains, et la jeune femme vit sa nervosité.

- Dites donc, qu'est-ce qui vous rend comme ça ? pensa-t-elle.

Ce n'étaient que des pensées mais elle scruta le visage de l'homme afin de vérifier s'il y avait présence de quelque trace d'expression voulant dire qu'il avait entendu. En cet instant, elle regretta de ne pas être de ces personnes qui devinent les pensées des gens rien qu'à regarder leur expression.
D'ailleurs, elle se rappela qu'elle ne connaissait même pas le nom de cet homme qui avait l'air d'être au village depuis longtemps. Y était-il déjà quand la jeune femme, encore adolescente, fut arrivée ? Elle n'avait jamais fait attention à personne ici, tout le monde lui semblant perdu et épouvanté. Le stress et le mal-être régnaient en maîtres dans ce village. Catherine se demandait comment arrivaient les gens à vivre dans une telle ambiance sans y mourir (de maladie, s'entend).
L'homme l'informa du prix et, honteuse, Catherine fouilla dans son porte-monnaie et en sortit une poignée de pièces qu'elle tendit au vendeur. Elle n'avait presque jamais rien acheté ici, et n'avait pas pris la peine d'en apprendre plus sur ce système. C'était sa nourrice qui se chargeait de tous les achats, offrant de temps en temps quelques pièces à la jeune femme, au cas où. Catherine ne savait donc pas la valeur de ce qu'elle avait en mains, elle espérait seulement que c'était assez.
Regardant à nouveau l'homme pour avoir la réponse à sa question, elle se rappela qu'elle ne connaissait pas son nom.

- Comment puis-je vous appeler ? demanda-t-elle en baissant les yeux sur sa monnaie.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
avatar




Messages : 11
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Un espoir en régression. (9 Janvier 1870)   Lun 8 Aoû - 12:15

Jekill avait beau lutter de toutes ses forces, Hyde était plus fort que lui, et bientôt il reprit possession du corps. Son corps se mit à trembler et son teint vira au vert, ses jambes cédèrent et il tomba sous le comptoir. Quand il se releva, il n’était plus le même, l’expression de son visage avait changé et le rictus moqueur de Mr Hyde avait remplacé le regard apeuré du Dr Jekill. Le regard flamboyant, il toisa la jeune femme qui se tenait devant lui.
*Hum je pourrais faire tant de chose avec cette donzelle … * pensa-t-il rêveur.
Jekill protestait dans sa tête, mais il l’ignorait.
Avant a transformation, la demoiselle avait demandé à Jekill son nom, et bien qu’à cela ne tienne, c’était Hyde qui allait lui répondre.

« Et bien ma jolie dame, vous pouvez m’appeler Hyde. » Il avait discrètement contourné le comptoir et s’était rapproché de la jeune femme.
« Surtout, si vous avez besoin de quoi que ce soit, n’hésitez pas à faire appel à moi … Ce sera un plaisir de vous aider ma jolie ! ». Il plongea son regard dans celui de la belle blonde, puis ses yeux se posèrent sur le petit flacon qu’elle tenait dans sa blanche main.
*Un remède contre les vampires … Ahahah ! Mo dieu mon pauvre Jekill, je ne savais pas que tu souhaitais grossir les rangs de Van Heltruc ! Tu sais bien que toutes leurs armes et gadgets ne servent à rien contre les créatures de la nuit, surtout maintenant qu’ils ont … Enfin tu fais comme tu veux mon pauvre ami. *
Durant cette interminable réflexion interne, il avait jeté un œil à l’horloge qui indiquait sept heure du soir, la nuit commençait d’ailleurs à tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chasseur de Vampire
avatar




Messages : 363
Date d'inscription : 08/07/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Relations avec d'autres joueurs:

MessageSujet: Re: Un espoir en régression. (9 Janvier 1870)   Mar 16 Aoû - 1:14

Catherine avait toujours la main tendue vers le vendeur afin qu'il puisse se servir dans ce petit tas de monnaie et lui prendre le nécessaire pour le prix de l'antidote lorsque celui-ci tomba sous le comptoir après avoir subi une étonnante variation de teintes du visage. Paniquée, elle crut que l'homme faisait un malaise et referma la paume de sa propre main avant de se pencher devant (ou plutôt derrière) le comptoir.

- Que vous arrive-t-iiiiil...

Le dernier mot qui s'échappa de la bouche de la jeune femme fut prolongé par la surprise qu'elle eût de voir l'homme se redresser aussi vite qu'il était tombé, un sinistre et ignoble sourire sur le visage.

- Et bien ma jolie dame, vous pouvez m’appeler Hyde, prononça l'homme pour répondre à la question que Catherine avait déjà oubliée.

La bouche entrouverte par laquelle était sorti le dernier "iiiil" avait depuis un moment terminé son long son surpris, mais elle avait probablement oublié de se refermer. L'effet de surprise opérait encore. Il lui fallut un moment avant de recouvrer l'esprit.

- Êtes-vous comédien ? demanda-t-elle avec arrogance en fronçant les sourcils sur ce changement soudain de comportement.

Elle avait ignoré la dernière phrase de l'apothicaire et fit comme s'il n'en était rien. Soit il voulait lui montrer ses talents de comédien, soit il se fichait bien de sa gueule. Et il n'avait aucun intérêt à ce que ce soit la deuxième raison. Il n'y avait que les imbéciles pour s'en prendre à Catherine Ivanova. Son léger accent russe rendait ses paroles souvent plus douces que ce qu'elle aurait voulu, mais le ton qu'elle prenait lors de ses colères suffisait à faire taire les gens.
Elle ne put cependant, face aux dernières paroles de l'homme, penser haut et fort (mais toujours penser) un "pridourak" (придурок) qu'elle aurait voulu lui balancer à la figure. De l'homme poli et renfermé il était passé à un personnage infâme et irrespectueux. Même dans le cas où ce ne serait que pure comédie, cela dégoûtait profondément la jeune femme. Il est clair qu'elle ne remettrait plus jamais les pieds ici.
D'ailleurs, elle oublia même le nom que cet homme lui avait sorti pour se présenter.
Presque rouge de figure, elle lança presque sur le comptoir toute la monnaie qu'elle avait en main et se dirigea vers la sortie tandis que les pièces roulaient et rebondissaient un peu partout.

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un espoir en régression. (9 Janvier 1870)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un espoir en régression. (9 Janvier 1870)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Les disparus du 12 janvier
» OH CONS SEYE ELEC TORO ! VOTRE 12 JANVIER N'EST PAS LOIN !
» Ministre Bellerive un menteur avéré, crée de faux espoir avec le pétrole
» Le bloc Espoir contre des representants de partis au CEP
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transylvania's Monsters :: Le Village :: La Place du marché :: Apothicaire-
Navigation Rapide
Partenaires ♥
Some Avatars

Bloody Heart

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com