Forum RPG sur les vampires
 

Partagez | 
 

 Rêverie d'une promeneuse solitaire (26 mars 1870)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haut Vampire





Messages : 467
Date d'inscription : 25/01/2011

Feuille de personnage
Relations avec d'autres joueurs:

MessageSujet: Rêverie d'une promeneuse solitaire (26 mars 1870)   Mar 8 Nov - 14:20

26 Mars 1870 - début de soirée


Le soleil commençait sa descente lorsque parut entre les arbres du cimetière la noble silhouette d'Elisabeth Bathory. Sa démarche était si légère qu'en ce début de soirée, elle semblait glisser entre les tombes. Il avait fait un soleil radieux toute la journée (c'était Jimena qui le lui avait dit) et maintenant la brume se faufilait doucement sur le sol, laissant derrière elle un filet de rosée.
Une brise fraiche fit onduler les boucles rousses d'Elisabeth, elle ne frissonna pas. Un vampire ne connait pas le froid, ou plutôt si, c'est sa température naturelle.

Les tombes s'alignait devant elle, plus ou moins riches, certaines avait le couvercle ouvert, surement des victimes de Franky. Les noms défilait, Eli' ne les lisait pas, elle s'en fichait. Les humains ne sont que de la nourriture pour elle après tout.
Que faisait-elle toute seule dans le cimetière à la Mercie des chasseur ? Rien, elle flânait, elle attendait l'arrivée providentielle d'une proie.
Eli' était surtout dans ses soir romantique, elle venait de terminer un recueil de poèmes français du début du siècle, et cela lui avait donné envie de déambuler dans le cimetière à la faveur de la lune qui était pleine ce soir d'ailleurs.
Le hurlement d'un loup dans la nuit lui rappela sa petite Jim qu'elle avait laissé au château, elle voulait être seule ce soir, retrouver les plaisirs premiers de la chasse. Le bon temps, où les humains ne cherchaient pas à lui planter un pieux dans le cœur alors qu'elle absorbait le liquide qui lui était vital.

Elle décida de s'assoir sur la tombe d'un certains Petrov, mort en 1764, et regretté par ses proches à en croire l'épitaphe. Elle s'allongea sur le dos contre la pierre froide, pas de marbre, la famille de Petrov devait être pauvre.
Elle se mit alors à rêver les yeux fermé de la vie, et surtout de la mort de ce pauvre Petrov. Elle le voyait déambulant dans les ruelles sombres du village une nuit d'orage, au détour d'une ruelle, elle se l'imagina rencontrer une femme, une vampire, à qui elle prêta ses propres traits. Petrov était beau, brun, des yeux d'un bleu très clair dans lesquelles se reflétait la lune. Elle s'approchait de lui, il ne résistait pas. Il la prit dans ses bras et ils s'embrassèrent. Un long baiser d'une langueur infini. Puis les lèvres d'Eli' dérivèrent vers le coup de cet homme qui prenait maintenant les traits de cet amant qui lui avait fait perdre la tête. Elle baisait son coup, puis ses dents pénétrèrent la chair palpitante de Petrov …

Un chouette hulula dans la nuit ce qui fit sortir Eli' de sa rêverie, elle avait les joues rouges (enfin aussi rouge qu'il était possible a un vampire), les yeux éteints et ses canines était sortit. Elle se releva lentement, et remarqua seulement qu'un homme se tenait dans la pénombre et l'observait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://transilvania-monster.forumgratuit.org
 

Rêverie d'une promeneuse solitaire (26 mars 1870)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Rêverie solitaire
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]
» Twilight Imperium - Samedi 19 Mars
» Mardi 1er mars 2011
» Rapport d'activité du 20-21-22 mars 2010
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Transylvania's Monsters :: Aux alentours :: Le Cimetière-
Navigation Rapide
Partenaires ♥
Some Avatars

Bloody Heart

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit